Le poids d'un accordéon est-il vraiment un problème ?

Nous entendons souvent les mêmes remarques et les mêmes questions qui reviennent régulièrement dans notre boutique à Nantes. L'une d'entre elles, particulièrement tenace, concerne le poids des accordéons. Un sujet qui semble préoccuper bon nombre d'accordéonistes alors même que ce ne devrait pas être le cas. On peut comprendre lorsqu'il s'agit du transport, notamment avec un sac à dos ou une mallette, mais lorsqu'il s'agit d'en jouer cela ne devrait pas poser de quelconques problèmes, que ce soit pour les accordéons chromatiques ou diatoniques, et nous allons vous expliquer pourquoi.

Combien pèse un accordéon ?

Regardons d'abord les chiffres, un accordéon diatonique pèse environ 2 à 6 kg pour et de 3 à 15kg, pour les plus gros, pour un accordéon chromatique. A titre de comparaison, un pack de lait pèse aussi lourd qu'un Mengascini F4 ! Ce poids est donc relativement faible, bien que non négligeable. Celui-ci ne devrait donc pas être un facteur déterminant même en ce qui concerne le transport. Un simple sac à dos ou un diable pour transporter votre instrument dans sa mallette devrait être largement suffisant. (A moins que vous ne comptiez partir en randonnée en montagne avec votre accordéon mais cela ne tient qu'à vous...) En revanche l'affaire est toute autre si vous vous décidez à en jouer debout devant votre public. Parce que porter un pack de lait le temps d'aller jusqu'à votre frigo ça va encore, mais faire de l'exercice avec pendant des heures, c'est une autre affaire...
 

 

Le vrai problème derrière le poids

Le problème ici vient en vérité d'un autre problème. L'accordéon se joue assis.
On a souvent l'image, très répandue dans la culture populaire, de l'accordéoniste jouant debout devant son public. Cependant gardez bien en tête qu'il s'agit là d'une animation, un spectacle, une mise en scène et rien de plus. Cette position debout ne représente aucun intérêt musical, vous serez notamment moins précis et vite fatigué. Si vous apprenez l'accordéon, chromatique ou diatonique, dans une école de musique ou au conservatoire on vous apprendra à en jouer assis uniquement. Si vous en jouez simplement chez vous ou devant vos proches, nul besoin de vouloir vous donner en spectacle debout sur une scène. Restez assis, vous jouerez bien mieux et vous ferez moins d'efforts. Votre accordéon, la musique et vos invités vous en remercieront.  Il suffit de jeter un œil aux accordéonistes classiques, tous jouent de leur instrument assis. La simple et bonne raison à cela est que c'est ainsi que l'on est supposé en jouer. Aucun professeur ne vous apprendra à jouer de votre accordéon debout. Regardez par exemple cet extrait d'un concert de Mika Vayrynen qui montre bien que jouez assis n'enlèvera absolument rien à la musique :

L'origine du jeu debout

Cette image de l'accordéoniste debout est en fait relativement récente. En effet, les musiciens d'orchestre de bal ont toujours joué assis au moins jusqu'à la seconde guerre mondiale. Il suffit pour s'en rendre compte de regarder quelques images d'archives datant de l'entre deux guerres ou avant. On attribue la plupart du temps cette mode du jeu debout à André Verchuren, surnommé le roi du bal qui a voulu simplement ajouter un effet de scène à ses bals, effet qui a, par la suite, été repris par de nombreux autres accordéonistes célèbres comme Yvette Horner ou Marcel Azzola.

Protéger votre instrument et votre santé

Adopter une posture debout lorsque vous jouez de l'accordéon est non seulement inconfortable mais surtout dangereux pour vous et votre instrument. L'essentiel des problèmes muscolo-squelettique rencontrés par les accordéonistes sont dus à une mauvaise posture ou une mauvaise technique. Porter régulièrement un tel poids et pendant de long moments, bien que soutenu par des bretelles vous causera à coup sûr des douleurs au dos et aux bras. Le mouvement du soufflet ne doit pas être fait par la force de votre bras mais simplement par un mouvement de balancier au dessus de votre cuisse. De plus, votre accordéon ne doit jamais être porté par les bretelles, elles ne servent uniquement qu'à le stabiliser lorsque vous êtes assis. Un bon accordéoniste pose son instrument sur ses genoux, joue avec l'équilibre de l'accordéon et l'air pour ouvrir et fermer son soufflet en recherchant une respiration musicale. En posant votre instrument sur vos genoux devant votre cage thoracique vous allez pouvoir véritablement respirer avec votre accordéon et faire ressortir plus de musicalité dans vos airs au lieu de bloquer celle-ci en y faisant reposer tout le poids de votre instrument. En posant son accordéon sur ses genoux le poids n'est plus un problème pour l'accordéoniste mais un soutien pour sa colonne d'air.

En Conclusion

N'essayez plus de jouer debout et de soulever votre accordéon pendant des heures, cela ne vous servira à rien et vous mettra en danger, vous et votre instrument. Prenez exemple sur les professionnels et sur vos professeurs, c'est comme cela que vous tirerez le meilleur de votre accordéon.

Jouer debout est l'une des nombreuses erreurs à éviter que nous avons pu rencontrer, si vous souhaitez en savoir plus sur les principales erreurs à éviter pour prendre soin de votre accordéon, qu'il s'agisse d'un chromatique ou d'un diatonique, nous vous invitons à télécharger notre guide pour l'entretien de son accordéon.