Accordéon diatonique ou chromatique : Comment choisir ?

 

En discutant avec de nombreuses personnes de notre entourage qui n'y connaissait pas grand-chose à l'accordéon nous nous sommes aperçus que la question qui revenait la plus souvent pour les musiciens curieux d'en savoir plus était celle de la différence entre un accordéon diatonique et un accordéon chromatique. Il s'agit d'une question triviale pour n'importe quel accordéoniste mais cependant, lorsqu'on découvre l'accordéon, il est facile de se perdre dans tout ce jargon.
Si vous découvrez donc l'accordéon, par simple curiosité ou que vous envisagez de vous y mettre mais que vous ne savez pas quoi choisir, cet article est fait pour vous !

 

Une différence mécanique

Tout d'abord, refaisons un petit rappel de la façon dont est construit un accordéon, absolument nécessaire pour comprendre la différence entre accordéon diatonique et accordéon chromatique.

De façon assez grossière on peut diviser l'accordéon en trois grands mécanismes fonctionnant ensemble, un clavier à droite, un clavier à gauche et un soufflet au milieu.

Afin de produire un son, l'accordéoniste appuie sur un bouton se trouvant sur le clavier droit ou le clavier gauche. Le clavier droit est le plus souvent utilisé pour la mélodie alors que le clavier gauche sert plutôt pour l'accompagnement en produisant des basses ou des harmonies qui accompagnent la mélodie. Chaque bouton actionne alors une soupape qui ouvre ou ferme l'arrivée du courant d'air qui fera vibrer les lames (anches) à l'origine du son.

Appuyer simplement sur un bouton ne suffit pas. L'accordéoniste, pour produire un son doit actionner le soufflet en même temps. En effet, l'accordéon sous son aspect très mécanique est à la base un instrument à vent.

L'air pouvant alors passer sous les soupapes ouvertes par les boutons actionnés précédemment va venir faire vibrer des lames en acier qui vont alors produire un son unique, celui de l'accordéon. Le principe est le même que celui de l'harmonica, sauf qu'ici, nul besoin de souffler dans l'instrument, c'est le soufflet qui fait le travail.

La différence mécanique entre accordéon diatonique et accordéon chromatique se trouve simplement sous les soupapes, au niveau des lames. Sous chaque soupape se trouve deux lames. L'une vibre lorsque l'air entre dans l'instrument en ouvrant le soufflet et l'autre lorsqu'il en sort en fermant le soufflet. Sur un accordéon chromatique, ces deux lames sont identiques et le son produit est donc le même que l'on tire ou que l'on pousse le soufflet. En revanche sur un accordéon diatonique, ces deux lames sont généralement différentes et le son sera donc également différent en tirant ou en poussant le soufflet !


Pour cette raison, lorsque vous regardez un accordéon diatonique face à un accordéon chromatique, le diatonique possède en vérité deux fois plus de notes que de boutons alors que le chromatique possède autant de boutons que de notes et même souvent plus de boutons que de notes! Une note pouvant être jouée par plusieurs boutons différents.

L'autre grande différence entre l'accordéon diatonique et l'accordéon chromatique se trouve dans la structure harmonique de l'instrument. Cela signifie que l'accordéon chromatique possède les douze notes de la gamme chromatique, alors que l'accordéon diatonique ne joue que les notes de sa tonalité. S'il est en Do, par exemple, il ne pourra jouer que les notes de la gamme de Do. Plus simplement en comparant avec un piano, un accordéon chromatique pourra jouer avec toutes les touches alors que l'accordéon diatonique ne jouera qu'avec les touches blanches.

outils-atelier

Une différence physique à prendre en compte

La différence mécanique semble donc légère mais elle a pourtant une importance cruciale dans la démarcation du répertoire des deux instruments. L'accordéon diatonique étant plus petit, c'est l'instrument destiné aux voyages et c'est d'ailleurs l'image de l'accordéon que l'on retrouve dans l’imagerie populaire des matelots. De ce fait l'accordéon diatonique est bien souvent associé aux musiques aux sonorités plus traditionnelles comme la musique bretonne ou folk. On retrouve d’ailleurs l'accordéon diatonique dans la plupart des festivals de musique traditionnelle. L'accordéon diatonique possède donc cet avantage d'être plus petit et plus léger, idéal pour les grands voyageurs ! On peut aussi trouver de nombreux modèles avec plus de notes et des options pour enrichir votre son et votre répertoire dans un budget relativement serré.


L'accordéon chromatique de son côté, bien qu'il en existe de toutes les tailles, est généralement plus imposant et plus lourd. Cependant le poids de l’instrument ne pose absolument aucun problème en dehors du transport comme nous l’avons détaillé dans cet article : Le poids d’un accordéon : Un faux problème. Un accordéon chromatique aura aussi une plus grande variété d’options que son cousin avec différents systèmes de basses, la possibilité de choisir un clavier à touches piano ou boutons, ainsi que de nombreuses options de registres pour moduler le son de votre instrument.

Surtout une différence de répertoire

partition-musique

L’accordéon diatonique est souvent considéré comme plus accessible, en vérité il s’agit principalement d’une différence de répertoire, le répertoire traditionnel se compose souvent de morceaux plus accessibles aux débutants. A noter aussi que le répertoire de l’accordéon diatonique dispose d’une communauté très active qui produit et partage de nombreuses tablatures, accessibles aux personnes ne connaissant pas le solfège par exemple. En revanche, le principe de l'accordéon diatonique avec deux notes distinctes en tirant et en poussant le rend plus compact mais apporte aussi un lot d'inconvénients à ne pas négliger lors de votre choix. En effet, à cause de ce mécanisme certains morceaux seront difficilement accessibles car il vous sera impossible d'effectuer les harmonies nécessaires avec votre main gauche par exemple. Une bonne partie du répertoire classique, jazz, tango ou des morceaux composés pour d'autres instruments polyphoniques comme le piano ne vous sera pas accessible. Ne vous inquiétez pas cependant les répertoires de musiques traditionnelles sont déjà suffisamment fournis pour vous rassasier toute une vie !


L'accordéon chromatique n'a, pour sa part, pas de répertoire attitré ! On peut le retrouver dans des ensembles classiques, voire des orchestres, des groupes de jazz, la musique d'Amérique latine et d'ailleurs et même la musique pop ! Des deux instruments, c'est lui le plus polyvalent. Le répertoire de l'accordéon chromatique peut s'apparenter à celui, très large, du piano. Et comme celui-ci, il peut s’apparenter à un instrument de concert. On retrouve cependant aussi l’accordéon chromatique dans des formats plus populaires comme le musette. Le répertoire de l’accordéon chromatique recouvre en vérité celui de l’accordéon diatonique et y ajoute celui de tous les autres instruments polyphoniques !

 

Conclusion : Finalement, quel instrument choisir ?

mickey-choix

L’instrument qui vous convient le mieux

La technique est assez différente entre un accordéon diatonique et un accordéon chromatique. En règle générale nous conseillons aux personnes qui n'ont jamais joué d'instruments auparavant et qui veulent pouvoir jouer rapidement quelques morceaux de s'orienter vers l'acquisition d'un accordéon diatonique. Pour les musiciens qui ont déjà des bases en musique le choix d'un accordéon chromatique vous permettra de vous épanouir sans barrière.

Et pour les enfants ?

En ce qui concerne le choix d'un instrument pour les enfants, on trouve des accordéons adaptés à leur taille aussi bien en chromatique qu'en diatonique. L'enfant est souvent attiré d'abord par l'instrument plutôt que par le répertoire qu'il connait peu.

Attention ! La technique de chacun de ces deux types d'accordéons étant très différente, il n'est pas aisé de commencer par l'un pour continuer avec l'autre. A titre de comparaison cela s'apparente à apprendre à jouer de la trompette après avoir appris à jouer du saxophone ou vice versa...

Laisser un commentaire